Fer sérique élevé: causes

On estime que les deux tiers du fer contenu dans le sang se trouvent dans l'hémoglobine, dont la fonction réside dans l'absorption et le transport vers les tissus oxygénés. Cependant, il existe une autre partie de ce minéral dans la composition du sérum sanguin, qui est le liquide résultant de la coagulation du sang et de l'élimination du caillot qui s'est formé, dans ce cas, le fer contenu dans ce sérum est appelé fer sérique

Bien que le trouble déficitaire ou le manque de fer soit bien connu, un excès de ce déficit peut être identique ou plus dangereux pour l'organisme, en particulier une augmentation du fer sérique, une condition connue sous le nom d'hypersidérémie et qui se produit avec des valeurs supérieures à 150 mg / dL

Cette altération peut provoquer de graves lésions tissulaires. Il est donc important d'identifier ce qui augmente la concentration de ce minéral. Dans cet article d'ONsalus, nous vous fournissons les informations sur les taux de fer élevés: taux .

Symptômes et complications associés à une concentration élevée de fer dans le sérum

L'augmentation du fer dans le corps se traduit par une série de symptômes qui ont tendance à s'aggraver au fur et à mesure que la maladie progresse. En outre, certains d'entre eux apparaissent dans un état plus avancé, ce qui peut être utile pour déterminer le degré de fer sérique élevé. La symptomatologie est principalement composée de:

  • Fatigue
  • Faiblesse musculaire
  • Douleur dans l'abdomen ou les articulations.
  • Perte de poids
  • Faible désir sexuel
  • Perte de poils.
  • Altérations dans le coeur.

Si l’hypersidérémie est traitée à temps, les symptômes peuvent être combattus, mais lorsque le fer sérique est très élevé ou que cet excès est prolongé et a déjà causé des dommages à l’organisme, ils ne sont généralement pas réversibles. Certaines des complications les plus importantes sont:

  • Le diabète
  • Dommages cardiaques
  • Cirrhose hépatique.
  • Insuffisance rénale.

Hémochromatose primaire

C'est une maladie d'origine génétique caractérisée par une altération du gène HFE qui intervient dans la régulation de l'absorption du fer dans l'organisme. Pour développer l'hémochromatose primaire, il est nécessaire que le gène muté soit hérité des deux parents, puisqu'un seul exemplaire de ce gène n'a pas tendance à s'exprimer et ne fait que rendre la personne porteuse de la maladie. Il est également plus fréquent chez les hommes que chez les femmes car les règles et la grossesse réduisent l'accumulation de fer.

L'excès de fer sérique dû à la plus grande absorption due à l'hémochromatose primaire entraîne la perte de la fonction dudit minéral et génère une augmentation des radicaux oxygène, qui provoquent un stress oxydatif, affectant les organes dans lesquels il s'accumule, comme le foie et le pancréas.

Anémie hémolytique

Certaines conditions peuvent causer la destruction prématurée des globules rouges, avant les 90 ou 120 jours de leur vie habituelle. Parmi les causes les plus courantes qui en sont la cause, citons:

  • Un trouble héréditaire
  • Maladies auto-immunes
  • Certains médicaments
  • Exposition chimique
  • Les infections

Bien que la moelle osseuse tente de lutter contre ce trouble en augmentant la production d'érythrocytes, ils ne suffisent pas pour reconstituer la quantité perdue, c'est-à-dire lorsque survient une anémie hémolytique. Cela provoque une grande quantité de fer libre et augmente encore plus lorsque des transfusions sanguines sont effectuées dans le cadre du traitement pour fournir des globules rouges. Dans l'article suivant sur ONsalus, nous expliquons tout ce que vous devez savoir sur l'anémie hémolytique: causes, symptômes et traitement.

Maladies du foie

Le foie est la principale réserve de fer dans le corps, car ce minéral, une fois absorbé dans le tractus gastro-intestinal, est amené à l'organe pour être métabolisé, puis intégré dans la circulation sanguine dans les quantités nécessaires.

Cependant, lorsque le foie est altéré par une modification, par exemple par une hépatite, une cirrhose alcoolique, une nécrose du foie ou une stéatose hépatique, il empêche le bon fonctionnement de ses fonctions, y compris le métabolisme du fer et son élimination . Cela provoque un excès de fer sérique dans le corps, qui peut atteindre une concentration de 5 à 20 fois supérieure à celle requise. À son tour, cette augmentation en minéraux peut générer un stress oxydatif et détériorer davantage le foie.

Carence en vitamine B12

Une autre cause de l'augmentation du fer dans le sérum sanguin est la carence en vitamine B12, également appelée cobalamine. C'est un trouble rare, car cette vitamine est généralement stockée dans le foie en quantités considérables pour répondre aux besoins si elle cesse d'être consommée dans les aliments. Cependant, certaines conditions peuvent en altérer le niveau dans le corps, notamment les maladies gastro-intestinales ou les régimes très diététiques. strict qui n'incluent pas de viande ou de dérivés d'animaux.

Parmi les nombreuses fonctions de la cobalamine, son intervention est essentielle à la formation des globules rouges . Par conséquent, en diminuant leur niveau, la production d'érythrocytes est réduite, mais leur taille augmente, de même que la quantité de fer qui s'y lie. Cette affection ne répond pas aux besoins de l’organisme et, si elle est prolongée, elle peut provoquer une anémie pernicieuse, dont les tests de diagnostic permettent d’observer des taux élevés de fer sérique.

Dans l'article suivant, nous expliquons quels sont les aliments riches en vitamine B12 pour prévenir les carences.

Intoxication par le fer

Une consommation excessive de fer est une autre raison pour laquelle il en résulte une teneur élevée en fer dans le sérum sanguin. Cela se produit principalement de trois manières:

  • L’un d’eux est un régime riche en minéraux, dans lequel des aliments de haute qualité tels que viande, abats, poisson et jaune d’œuf sont incorporés en grande quantité, en plus de les accompagner de ceux qui contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui favorise une plus grande absorption du fer. .
  • Une autre façon dont le fer sérique augmente est liée à l'automédication . Une erreur très courante consiste à consommer des suppléments de fer sans l'avis du spécialiste ou à en modifier les indications en termes de dose et de durée du traitement. Il est possible d’acquérir plus de fer que nécessaire par jour, ce qui entraîne l’accumulation de minéraux et, à long terme, des complications.
  • Par ailleurs, les personnes ayant besoin de plusieurs transfusions sanguines pour contrecarrer une autre pathologie peuvent souffrir d’une augmentation du fer sérique, car elles fournissent un apport continu de ce minéral et dépassent la quantité nécessaire.

Cet article est purement informatif, en ce sens que nous n’avons aucun pouvoir pour prescrire des traitements médicaux ou poser un diagnostic quelconque. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de tout type de problème ou d'inconfort.

Si vous souhaitez lire plus d'articles similaires à Fort taux de fer sérique élevé, nous vous recommandons d'entrer dans notre catégorie Sang, cœur et circulation.

Recommandé

Pourquoi j'ai toujours soif
2019
Puis-je prendre le naproxen et le tramadol ensemble?
2019
Aromathérapie: bienfaits et huiles essentielles
2019